Main menu

Pages

Peut-on apprivoiser un chat sauvage

 

Peut-on apprivoiser un chat sauvage

Il n'est généralement pas possible d'apprivoiser un chat sauvage, mais avec du temps et de l'engagement (et beaucoup de nourriture !), le chat peut devenir plus détendu et plus amical. Mais faut-il les encourager ? Apprenez à faire la différence entre un chat sauvage et un chat errant, les risques que les chats sauvages représentent pour les humains et les animaux domestiques, et comment vous pouvez aider votre communauté.


Les chats sauvages sont un problème majeur en Australie


On estime que les chats sauvages tuent 75 millions d'animaux indigènes chaque nuit en Australie, dont des oiseaux, des grenouilles, des petits mammifères et des reptiles.


Vous pouvez contribuer à résoudre le problème en veillant à ce que vos propres chats soient désexués et ne soient pas autorisés à errer hors de votre propriété, ce qui leur évitera de s'accoupler avec un chat sauvage et d'accroître la population de chats sauvages. Plusieurs États australiens et de nombreux conseils locaux ont déjà rendu obligatoire la désexualisation de leurs chats et leur maintien à l'intérieur, surtout la nuit.


Quelle est la différence entre un chat sauvage et un chat errant ? 


La principale différence entre les chats errants et les chats sauvages réside dans leur niveau de socialisation avec les êtres humains. Un chat errant a été abandonné par ses propriétaires ou séparé de ceux-ci. Ces chats errants peuvent maintenant vivre dehors par eux-mêmes, mais comme ils ont déjà eu un foyer, ils ont été socialisés avec des êtres humains.


Tout comme les chats errants, les chats sauvages vivent également à l'extérieur, mais la différence essentielle est qu'ils n'ont jamais été socialisés et qu'ils sont donc susceptibles d'être la progéniture de chats errants ou sauvages. Le manque de socialisation peut rendre les chats sauvages sauvages sauvages et inaccessibles.


Les chats sauvages et les chats errants se comportent généralement différemment lorsque des humains sont à proximité :


Les chats sauvages 


Chats errants 


Éviteront généralement les humains 


Pourrait s'approcher des humains 


Peut sembler effrayé ou hésitant en présence d'êtres humains 


  


adoptera une position protectrice : rester au ras du sol et s'accroupir 


Peut être amical ou curieux avec les humains 


Peu ou pas de contact visuel, pas de ronronnement ou de miaulement autour des humains 


Se comporter comme un chat domestique : miauler et regarder les humains dans les yeux 


Les chats errants et les chats sauvages peuvent être solitaires ou faire partie d'une colonie, et ils chassent ou emportent de la nourriture partout où ils peuvent, que ce soit dans les poubelles ou dans la station d'alimentation extérieure de votre animal.  


Un chat sauvage peut-il devenir un animal domestique ?


Vous avez peut-être une chance d'apprivoiser ou de domestiquer un chaton sauvage âgé de quelques semaines seulement. Cependant, il n'est généralement pas conseillé d'apprivoiser un chat sauvage, et il n'est généralement pas possible d'apprivoiser un chat adulte. Les chats sauvages ne sont pas habitués aux contacts humains, et il est probable qu'ils ne seront jamais aussi dociles et amicaux qu'un chat domestiqué.  


Un chat sauvage ne souhaitera probablement jamais s'installer dans votre maison, mais il finira peut-être par devenir assez confiant pour dormir dans un espace moins confiné comme un garage, une remise, des toilettes extérieures ou une pièce de service facilement accessible. Les chats ne peuvent pas résister à un peu de confort, surtout s'il fait froid dehors, alors si vous pensez qu'il s'agit de lui sauver la vie pendant un hiver rigoureux, mettez de la litière dans un endroit protégé. 


Par ailleurs, les chats sauvages peuvent être habiles à attraper des souris et d'autres animaux nuisibles, et ont besoin d'un minimum d'interaction avec les humains. Toutefois, si vous choisissez de nourrir un chat sauvage, vous acceptez d'en assumer l'entière responsabilité, notamment en le préservant des vers intestinaux et autres parasites et en lui apportant votre aide en cas de blessure. Bien entendu, cela signifie que vous devez être capable de gérer le chat. Réfléchissez bien à cela. 


En même temps, sachez qu'un chat sauvage n'abandonnera jamais son instinct de chasseur, alors demandez-vous si vous ne préférez pas protéger l'avifaune et la faune indigène contre le chat sauvage.  


Les chats sauvages représentent-ils un risque pour votre santé ou celle de vos animaux de compagnie ? 


Il est difficile pour l'homme d'attraper des maladies des chats sauvages car ils n'entrent pas souvent en contact physique. Cependant, comme les chats sauvages peuvent être porteurs de maladies, de vers et de puces, il est possible qu'ils transmettent des infections à vos animaux domestiques.  


Soyez averti que si vous avez déjà un chat ou un chien, la présence d'un chat sauvage peut poser des problèmes. Votre animal peut être contrarié par un chat sauvage qui lui rend régulièrement visite, et un chat sauvage peut ne pas le tolérer et se comporter de manière agressive. Si c'est le cas, il peut être nécessaire de séparer votre animal et le chat sauvage. Demandez à votre garde forestier local de vous aider à piéger, désexualiser et éventuellement déplacer le chat sauvage. 


Comment pouvez-vous aider les chats sauvages ?


La première étape consiste à informer votre société locale de protection des chats ou votre refuge pour chats sauvages. Ils vous donneront des conseils et suivront probablement un programme officiel de piégeage-neutralisation des chats (TNR).  


Les spécialistes du TNR attraperont le chat à l'aide d'une cage appâtée. Les spécialistes mettront ensuite le chat sous sédatif, vérifieront s'il est porteur d'une micropuce, l'examineront pour détecter les maladies et le traiteront contre les vers et les puces. Ils le stériliseront ou le feront stériliser pour que l'animal ne puisse pas s'ajouter à la population sauvage locale. En Australie, un chat désexéqué se fait tatouer l'oreille pour identifier rapidement et facilement ceux qui ont déjà été stérilisés. Enfin, un chat sauvage peut également devoir être rasé i

reactions

Commentaires